Première participation du Togo au Salon International de l’Agriculture à Paris sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’hydraulique – reportage photos

Première participation du Togo au Salon International de l’Agriculture à Paris sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’hydraulique – reportage-photos & vidéo

LIEN PHOTOS1 CLIQUEZ ICI

LIEN PHOTOS2 CLIQUEZ ICI

LIEN VIDEO ICI

Capture d’écran 2017-03-07 à 15.18.49

Le Togo a participé pour la première fois au Salon International de l’Agriculture de Paris qui a ouvert ses portes le 25 février dernier sur le site Paris Expo à la Porte de Versailles.

Voulant faire de l’Agriculture le socle de l’émergence du Togo, la délégation togolaise a exposé quelques produits vivriers comme le sorgho, le mil, le soja, le coton et surtout le café et le cacao deux produits sur lesquels le CICC (Conseil Interprofessionnel des Filières Café et Cacao du Togo) mise pour faire à Paris la promotion de ses filières café et cacao.

Parmi les différents secteurs et structures présents, Choco Togo, avec son animation de transformation de la matière première : le cacao pour obtenir le produit final : le chocolat, a encore émerveillé petits et grands qui ont découvert la fabrication du chocolat sur place.

tog4chocotogo

L’objectif de la présence de Choco Togo, la structure locale de transformation artisanale du cacao togolais, à Paris, est de se faire connaitre en montrant  la qualité  et la spécificité de ce cacao 100 % bio , 100% naturel avec son amertume particulière.Telle est l’explication donnée par le Secrétaire général du CICC, Mr MGBAYOM Kodjovi.

togo1

Même si la transformation du cacao est prioritairement destinée à la consommation locale pour le moment, Mr Agbokou Komi pense déjà à l’international mais compte d’abord défendre les intérêts des travailleurs et agriculteurs locaux réunis dans l’ATCC-Togo, l’Association des Transformateurs de Café- Cacao du Togo.

Au stand du Togo, Mr Yentoumi Kodjo, négociant en café-cacao et directeur général de la Société Yentoumi, a présenté plusieurs variétés de café produit dans les grands plateaux au Togo. D’autres variétés de café notamment celles des Moines de Dzogbégan représentés par le Moine Amouzou Komi furent exposées et dégustées par de visiteurs en quête de nouvelles saveurs de cafés.

moine

Plusieurs autres membres de la délégation comme Mr Ambroise FANTCHEDE, Directeur de la Formation, de la Diffusion des Techniques et des Organisations Professionnelles, Mr Bonfoh Bédibète, directeur général de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique ( ITRA) et Mr KOULOUN Sosso, chef du service transit et vente à la Nouvelle Société Cotonnière du Togo, ont tour à tour expliqué,  l’impact de la recherche agronomique dans le processus technique de la culture du cacao, du café et du coton au Togo  et  comment améliorer le rendement et augmenter la production tout en préservant la qualité des produits.

gouthon

Mr GOUTHON Enselme, le Secrétaire Général du Comité de Coordination pour les Filières Café et cacao (CCFCC), a, quant à lui, tenu à rappeler le fort potentiel agricole du Togo avec la diversité de ses cultures en tant qu’un petit pays producteur mais connu pour la qualité de ses produits.

D’autres pays africains habitués du Salon International de l’Agriculture de Paris, comme le Mali, le Sénégal, le Maroc, l’Algérie et la Côte d’Ivoire ont répondu encore présents avec leurs stands situés au Pavillon 5 envahis par des visiteurs curieux venus découvrir les divers produits présentés et dégustés les différentes délices du monde.

Malgré le mauvais temps, l’affluence tant entendue était au rendez-vous au grand bonheur des exposants qui rivalisent de stratégies pour attirer les visiteurs venus en masse.

Cette 54e édition placée sous la thématique, « l’agriculture : une passion, des ambitions ! » a fermé ses portes ce dimanche 5 mars  et la délégation togolaise a promis de revenir pour montrer que le Togo a aussi l’ambition d’être dans la cour des grands en misant sur la diversité de ses cultures en productions végétale, animale et halieutique pour son émergence et surtout pour valoriser les 70 % de la population active togolaise qui travaillent dans le secteur agricole.

Reportage vidéo à suivre sur www.belafrikamédia.com et sur www.bam-tv.com

 
POUR SOUTENIR BEL’AFRIKA MEDIA (BAM-TV)  :
– VOUS POUVEZ LE FAIRE VIA PAYPAL
LIEN PAYPAL ICI :
– OU VIA CE LIEN DE CROWDFUNDING  EN CLIQUANT ICI

– OU VIA NOTRE NUMERO DE COMPTE BANCAIRE IBAN BE43 0016 2117 0801 BIC GEBABEBB
 
Plus d’infos sur www.belafrikamedia.com et sur www.bam-tv.com votre chaîne  en ligne qui diffuse 24h/24.


 

× Whatsapp