COMMUNIQUE DE PRESSE/ PRESS RELEASE: Les pays ACP négocieront en tant qu’une seule entité avec l’UE/ ACP countries to negotiate as a unified entity with EU

COMMUNIQUE DE PRESSE/ PRESS RELEASE: Les pays ACP négocieront en tant qu’une seule entité avec l’UE/ ACP countries to negotiate as a unified entity with EU

FR-
LES PAYS ACP NEGOCIERONT EN TANT QU’UNE SEULE ENTITE AVEC L’UE
Bruxelles, 11 avril 2017/ACP.

Les soixante-dix-neuf pays d’Afrique subsaharienne, des Caraïbes et du Pacifique parleront d’une même voix lors des négociations qu’ils s’apprêtent à engager avec l’Union européenne en vue d’un cadre de partenariat majeur.
Le nouvel accord à conclure s’inscrira dans le prolongement de l’Accord de partenariat ACP-UE actuel, également appelé Accord de Cotonou, qui lie les deux parties jusqu’en 2020, et le commerce, la coopération au développement et le dialogue politique.
En attendant le lancement des négociations sur l’après-Cotonou en 2018, les deux parties ont clairement exprimé leur intérêt commun à harmoniser leur future coopération avec le Programme de développement à l’horizon 2030 et les objectifs de développement durable.
«Le Groupe ACP envisage de mener de vastes consultations avec les parties prenantes. Les représentants des Etats membres à Bruxelles ont déjà tenu des discussions sur certains principes de base, dont ils ont fait part à leurs homologues européens lors de la réunion du Comité des ambassadeurs conjoint ACP-UE, sous la présidence maltaise de l’Union européenne».
« Ces principes de base illustrent toute l’importance pour le Groupe d’engager des négociations en tant qu’entité unifiée, dans la perspective d’un partenariat politique mature fondé sur le respect mutuel. L’objectif final est de favoriser l’éradication de la pauvreté, le développement durable et le renforcement des moyens d’existence d’un milliard de personnes qui vivent dans nos pays», a déclaré le Secrétaire général ACP, S.E. Dr Patrick I. Gomes.
Sur la base des résultats des 7e et 8e Sommets des chefs d’Etat et de gouvernement ACP tenus respectivement en 2012 et 2016, plusieurs points essentiels ont été élaborés afin de guider les Etats membres dans les préparatifs de ces négociations, qui devraient permettre de reconfigurer les relations avec l’Union européenne après 2020, à savoir:
1) Le Groupe des Etats ACP demeurera uni en tant qu’organisation intergouvernementale.
2) Le Groupe négociera, en tant qu’entité unifiée et transrégionale, un accord appelé à prendre la relève de l’Accord de Cotonou.
3) Des relations formellement structurées avec des groupements régionaux et continentaux de pays en développement constitueront un aspect important de ces négociations.
4) Des principes et mécanismes permettant la formulation de politiques inclusives, la prise de décision et la mise en œuvre des programmes avec la participation des acteurs non étatiques, feront l’objet d’un examen approfondi lors de ces négociations.
5) Les domaines thématiques et piliers essentiels d’un futur accord ACP-UE post-Cotonou sont (i) le commerce, l’investissement, l’industrialisation et les services ; (ii) la coopération au développement, la technologie, la science et l’innovation/la recherche ; (iii) le dialogue politique et le plaidoyer.
6) Tout accord ACP-UE post-Cotonou doit préserver le caractère géographique et géopolitique clé du Groupe ACP, qui est structuré en six régions, à savoir l’Afrique centrale, l’Afrique de l’Est, l’Afrique australe, l’Afrique de l’Ouest, les Caraïbes et le Pacifique, en restant ouvert à différentes formes d’association avec d’autres pays en développement.
7) Le processus de négociation sur l’après-Cotonou devrait aboutir à un accord juridiquement contraignant.
8) Un mécanisme spécifique de financement du développement doit figurer dans un cadre de négociation avec l’UE en vue d’un accord post-Cotonou.
En outre, le Groupe ACP plaidera pour des dispositions commerciales préférentielles axées sur le développement, ainsi que pour un appui structurel à la gestion de la dette, des mesures de facilitation des échanges et un mécanisme innovant pour le financement du développement, notamment en faveur de ses Etats membres appartenant à la catégorie des pays à revenu intermédiaire.
Les pays ACP et les Etats membres de l’UE entretiennent un partenariat complet et structuré depuis 1975. L’Accord actuel entre les deux blocs – l’Accord de partenariat de Cotonou – a été signé en 2000 pour une période de vingt ans. Des actions et des programmes conjoints ACP-UE entrant dans le cadre de ce partenariat ont permis de contribuer de façon significative au développement durable et à la croissance des pays ACP, ainsi qu’à la réalisation des objectifs de développement à l’échelle mondiale./
LE GROUPE ACP

Le Groupe ACP est la plus grande organisation intergouvernementale transrégionale de pays en développement,avec 79 États membres d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.Aujourd’hui, le but principale du Groupe ACP est la promotion de la coopération Nord-Sud et la solidaritéSud-Sud par le développement durable des pays ACP et leur intégration dans l’économie mondiale. Constitué au départ en application de la « clause d’association » du Traité de Rome de 1957 instituant la Communauté économique européenne, le Groupe ACP a été officiellement institué comme organisation intergouvernementale par l’Accord de Georgetown de 1975.
Plus d’infos sur www.acp.int
EN-
ACP COUNTRIES TO NEGOTIATE AS A UNIFIED ENTITY WITH EU
Bruxelles, 11 April 2017/ ACP: Seventy-nine countries from Sub-Saharan Africa, the Caribbean and the Pacific will speak with one voice as they prepare to negotiate a major partnership framework with the European Union.
The new accord will follow on the current ACP-EU Partnership Agreement (also known as the Cotonou Agreement), which covers trade, development cooperation and political dialogue between the two parties until 2020.
Leading up to the launch of negotiations for the post-Cotonou period in 2018, there is a clear common interest in aligning future ACP-EU cooperation to the 2030 Agenda for Sustainable Development and the Sustainable Development Goals.
“Wide stakeholder consultations are envisaged by the ACP Group while some basic premises have been discussed by member state representatives in Brussels and shared with European counterparts at the ACP-EU Committee of Ambassadors, under the Malta’s presidency of the EU.
“These basic principles highlight the importance the ACP Group places on negotiating as a unified entity, aiming for a mature political partnership based on mutual respect. The ultimate aim is to facilitate poverty eradication, sustainable development and improve the livelihoods of the one billion people that live in our countries,” stated ACP Secretary General H.E. Dr. Patrick I. Gomes.
Based on the outcomes of the 7th an 8th Summits of ACP Heads of State and Government in 2012 and 2016 respectively, several basic points have been outlined to guide member states in preparing for negotiations to reshape relations with the EU after 2020:
1) The ACP Group of States is committed to remain united as an inter-governmental organization;
2) As a unified trans-regional entity, the ACP Group will negotiate a successor agreement to the ACP-EU Cotonou Partnership Agreement;
3) Formally structured relations with regional and continental groupings of developing countries will be an important aspect of the negotiations;
4) Principles and mechanisms for inclusive policy formulation, decision-making and programme implementation with Non-State Actors will be given serious consideration during the negotiations;
5) The substantive thematic areas and pillars of an ACP-EU post-Cotonou Agreement are (i) Trade, Investment, Industrialisation and Services; (ii) Development Cooperation, Technology, Science and Innovation/Research; and (iii) Political dialogue and Advocacy;
6) An ACP-EU post-Cotonou Agreement should maintain the core geographic and geopolitical character of the ACP Group structured in six regions of Central, East, Southern and West Africa, the Caribbean and Pacific, while being open to different types of association with other developing countries;
7) The negotiation process is envisaged as leading to a legally binding agreement;
8) A dedicated development finance mechanism is to be included within a negotiation framework for an ACP-EU post-Cotonou Agreement.
In addition, the ACP Group will also advocate for preferential trading agreements that are development-oriented, as well as structural support for debt management, trade facilitation and innovative development financing, especially for members with Middle Income status.
ACP and European countries have been in a comprehensive and structured partnership since 1975. The current treaty between the two blocs – the ACP-EU Cotonou Partnership Agreement – was signed in 2000 for a period of 20 years. Joint ACP-EU actions and programmes under the partnership have made valuable contributions to the sustainable development and growth of ACP developing countries, as well as global development objectives.
THE ACP GROUP

The ACP Group is the largest trans-national intergovernmental organisation of developing countries in the international system,with79 member countries from Africa, the Caribbean and the Pacific. Today, the main goal of the Group is to drive South-South solidarityand North-South cooperation for the sustainable development of ACP countries and their successful integration into the world economy. Originally brought together as a result of the Association Clause in the Rome Treaty of 1957, which established the European Common Market, the Georgetown Agreement of 1975 formally established the ACP Group as an intergovernmental association.
More informations at  www.acp.int

× Whatsapp