Breaking News

L’agriculture.

Les pays africains continuent de garder des facultés de lettres, de sciences humaines et autres dans leur universités en lieu et place des écoles d’agriculture, d’élevage et de pêches.

Je ne dis pas qu’il faille fermer les facultés de lettres ou de droit. Non loin s’en faut.

Mais je constate qu’une des clés de sortie de crise c’est l’autosuffisance alimentaire.

Et pour cela une politique de formation affichée et réelle doit naître.

L’Afrique a une balance commerciale déficitaire en raison de fortes importations dans l’agroalimentaire.

Le Sénégal est complètement dépendant du Riz asiatique pour lequel il débourse plus de 20 milliards de CFA par an.

Ce chiffre est le même dans des proportions différentes dans les autres pays africains.

L’activité agricole devrait d’une part nourrir le peuple, mais aussi rapporter des devises par des exportations .

Comment commencer ? le premier volet devrait être là formation.

Dès le secondaire pour inculquer son importance mais dans le supérieur pour produire des ingénieurs divers en agronomie, élevage et développement rural.

Le second volet c’est l’appui des pouvoirs publics par des méthodes d’emmagasinage et de stockage.

Mais avant cela il y a la production .

Et sur ce volet le Nigeria vient de donner le ton en mettant au point une puissante usine de fabrication d’engrais. Cette usine devrait même exporter.

Le gouvernement pourrait aussi donner son appui dans l’irrigation.

L’Afrique doit cesser de se saigner financièrement pour se nourrir .

Si la Côte d’Ivoire est le premier producteur au monde de Cacao, d’autres peuvent l’être avec le manioc, la pomme, le haricot, le riz, les agrumes etc.

Des pays qui élèvent des bœufs peuvent produire du lait pour toute l’Afrique.

D’autres peuvent produire des pommes, des œufs etc.

Comme nous le clamons il faut des gouvernements patriotiques.

Car au Cameroun, une industrie avicole pérenne existe. Mais elle est cassée chaque fois par des autorisations massives d’importation de poulets venus d’Europe…bien moins cher.

Enfin les pays africains devraient apprendre à exploiter et recycler les ordures ménagères biodégradables en engrais et en énergie..

L’Afrique gagnerait à changer de stratégie en développement son potentiel agricole.

Kuissu Mephou Philippe Gérard
Cyberjournaliste

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ISO-Bam-tv.png.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est download-1.png.

Télécharger nos applications sur App Store:

User : bam    Mot de passe : bam 

Diffusion sur:
www.belafrikamedia.tv

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


× Whatsapp