Breaking News

La situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo

Elle sera au centre d’un mini -sommet tripartite  convoqué ce mercredi 6 juillet 2022 à
Luanda en Angola. Initiée par le président Angolais Joâo Lourenco, cette réunion mettra en
face le président Félix Tshisekedi et son homologue du Rwanda.

Le Président Félix Tshisekedi est arrivé ce mardi 05 juillet à Luanda, la capitale angolaise,
pour rencontrer son homologue rwandais Paul Kagame en vue de trouver une sortie de
crise entre la RDC et le Rwanda. Il s’agit d’une rencontre dite des « vérités », précise les
services de communication de la Présidence congolaise.

La RDC et le Rwanda ont été à nouveau plongés dans une crise depuis plus d’un mois. l’État
congolais accuse son voisin, le Rwanda, de soutenir l’activisme du M23 dans la partie Est du
pays. Des accusations que rejette Kigali estimant que la question du M23 est un problème
interne de la RDC.

Toutes fois certaines ONG congolaises sont contre cette rencontre disent elles :  » Nous
rappelons qu’au moment où nous parlons, les troupes rwandaises/M23 occupent encore
une partie du territoire congolais dont Bunagana »

Abordant la décision de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est de déployer une force
régionale dans l’Est de la RDC, le chef de l’Etat congolais a confié avoir «exigé et obtenu que
le Rwanda n’y participe pas, en raison de son engagement aux côtés du groupe terroriste M23 ».

Option qui, selon lui, aidera à mieux «contribuer à l’éradication définitive des
violences et de l’insécurité dans cette partie de son vaste pays .

Ayant appelé les jeunes à s’enrôler dans l’armée les observateurs se posent la question de
savoir si le Dialogue est véritablement l’option choisie.

Kuissu Mephou Gerard

cyberjournaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


× Whatsapp